Les piercings : bijoux fantaisies…ou pas ?

piercings oreille

 

La mode est un éternel recommencement, c’est un fait avéré. Pour autant, certaines modes reviennent en force, mais apportent avec elles un renouveau plus qu’intéressant ! C’est le cas des piercings : mode ultra développée dans certains « groupes », signe d’appartenance à une religion ou à une communauté, le piercing possède une histoire toute particulière. Souvent décrié, et vu comme le symbole des individus en marge de la société, il est aujourd’hui une mode à part entière, un style « commun » et peut se révéler charmant, féminin et totalement tendance, tout comme peut l’être le bijou fantaisie dit « classique ». 

 

Cependant, le piercing requiert une méthode fine, et pour tous, le recours à une méthode toute professionnelle et médicale est indispensable.

 

Dans ce cas, peut-on les considérer comme des bijoux fantaisies à part entière ? Sont-ils interchangeables à souhait, afin de s’adapter à nos tenues et à la tendance actuelle ?

 

Petit tour d’horizon de ces bijoux de corps pas comme les autres. 

piercing mode tendance

 

Le piercing : son histoire et ses origines

 

Tout commence dans l’Antiquité, où le piercing est retrouvé comme signe distinctif des communautés africaines, d’Asie et même d’Océanie, où il était assimilé à un rite magique et initiatique.

En Egypte certaines traces de boucles d’oreilles et de piercing du nombril sont retrouvées. A cette époque, le piercing marquait le niveau social et n’était réservé qu’aux membres de la famille du Pharaon.

Chez les Romains, les piercings au téton étaient assimilés à la virilité et à la force et étaient portés par les centurions, à la botte de César.

Enfin, chez les Maya, le piercing était le moyen de communiquer avec certains Dieux.

 

Ces communautés n’ont donc, pour ainsi dire, rien à nous envier !

 

Jusqu’à la Renaissance, l’idée même du perçage de la peau revêt un caractère abject et désigne l’exotisme et l’étranger. C’est à la Renaissance qu’il reprend vie, avec notamment la fascination pour la période antique, et devient, pour le perçage des oreilles notamment, une parure indispensable à ces dames aristocratiques. De même que pour les hommes !

Les marins, également, arboraient des percings aux oreilles. Selon la légende, le port d’un anneau d’or à l’oreille permettait de les retrouver en mer en cas de naufrage et de payer leurs obsèques avec dignité.

 

Dans les années 1920, le piercing tombe en totale désuétude. Il est clairement le signe distinctif et le symbole des individus en marge de la société. Comme pour les gitans ou les « pirates », le piercing est « mal vu » et active de vives réactions. Qui n’a pas entendu sa grand-mère préférée émettre un jugement sur une personne piercée ? Personne, et pour cause : le piercing avait mauvaise réputation et donnait une mauvaise image de soi. C’est pour cela d’ailleurs que les femmes de cette époque se munissaient de boucles d’oreilles à clips pour ne pas compromettre leur bonne réputation !

 

Dans les années 70, le piercing refait surface, à l’aide notamment de la communauté hippie qui le popularise et le propage grandement. Pour autant, la réputation de « se faire trouer le corps » n’est pas admis dans toutes les classes sociales : les artistes et les communautés LGBT par exemple en font leur pratique et l’arborent facilement, tandis que les classes sociales élevées ne veulent pas en entendre parler !

 

C’est en 2000, que le piercing se fait enfin une place dans la mode et dans le monde des stars et des peoples. Il est l’apanage de la lolita de base, stylée et ultra fashion. Il est ensuite cautionné par toutes les jeunes filles qui se disent cool et à la pointe de la tendance, à l’image de leurs stars préférées telles que Beyoncé, Britney Spears ou Christina Aguilera, au sommet de leur gloire.

 

Aujourd’hui, le piercing est une mode à part entière et ne choque plus. Il s’est banalisé et se dévoile dans toutes les classes sociales. Plus de hiérarchie, plus de normes : le piercing a toute sa place dans le monde des tendances, et se révèle féminin et classe. D’une finesse hors norme, certains peuvent apporter ce côté « rebelle » tout en étant plein de grâce et de charme !

différents type de piercing

 

Quels piercings choisir ? Quels sont les différents types de piercings ?

 

Parce que le piercing s’adapte facilement à toutes parties du corps, certains sont plus fréquemment rencontrés que d’autres et peuvent également parfois, avoir une signification particulière. Focus.

 

Les oreilles

 

Les lobes

 

Voilà le piercing le plus banalisé qui soit ! Depuis la nuit des temps, hommes et femmes se font percer les oreilles. Aujourd’hui devenu une véritable mode chez les jeunes filles notamment, il demeure un piercing des plus connus, et n’est plus tellement considéré comme tel. Le perçage des deux trous dits classiques (un à chaque lobe) est généralement possible à compter de l’âge de trois ans en France avec autorisation des parents, et permet aux petites filles de porter dès le plus jeune âge de jolies boucles d’oreilles en métal précieux pour la plupart. Certains petits garçons également passent le pas !

Une fois adulte, il est donc possible d’arborer des boucles d’oreilles de toutes sortes, de grandeur, de formes et de couleurs différentes pour accessoiriser son style et marquer sa tenue.

 

Alors, même si les piercings en général ne sont pas forcément considérés par tous comme un bijou fantaisie à part entière, celui-ci l’est incontestablement !

tragus piercing

Le tragus

 

Très répandu chez les jeunes depuis la fin des années 2000, le piercing du tragus est effectué sur le cartilage juste avant le conduit auditif. Douloureux et très long à cicatrisé, il apparaît pour autant comme une tendance ultime chez les hommes comme chez les femmes.

Très simple à porter, avec un simple strass ou une petite boule d’acier, il est fin et peut passer inaperçu si votre situation professionnelle le demande.

 

Ici, l’originalité est de mise…mais tout en finesse et discrétion !

 

Le nez

 

La narine

 

Plus douloureux, mais également très répandu, le piercing de la narine est aussi plus voyant, puisque complètement centré sur le visage. Contrairement aux lobes d’oreilles c’est aussi un piercing qui se rebouche plus facilement et donc qu’il est moins facile d’ôter sur de longues périodes.

 

Côté histoire, le piercing de la narine provient principalement de l’Inde, où il était réservé aux castes supérieures et particulièrement aux fiançailles (si une petite chaîne, enlevée après le mariage, le relie à une boucle d’oreille du même côté).

 

Aujourd’hui, très répandu, autant chez les femmes que chez les hommes, il est très esthétique et apporte un rendu très fin et féminin. Simple anneau ou petit strass il apportera sans conteste une élégance et une finesse irréprochable à votre look quotidien.

septum piercing

 

Le septum

 

Perçage de la cloison centrale du nez, le piercing du septum est moins répandu que son prédécesseur. Pour autant, si vous décidez de passer le pas, sachez que c’est un piercing assez douloureux, mais qui donne un charme irréprochable à n’importe quel individu ! Souvent retrouvé dans les communautés Incas, Indiennes ou Mayas, le piercing du septum apporte en plus ce côté ancestral et original à votre look en général.

 

La langue

 

Niveau histoire, au temps des Aztèques et des Mayas on raconte que les prêtres se perçaient déjà la langue afin de communiquer avec les Dieux. 

 

Grande tendance dans les années 2000, où le piercing connait son apogée, le perçage de la langue est aujourd’hui moins courant, même s’il reste très pratiqué. Non voyant, très original, ce piercing n’est pas tout à fait considéré comme un bijou à part entière.

Il active notamment des réactions assez vives et peut être le symbole de pratiques et dérives sexuelles. Cependant, il reste tout de même un piercing original, qui peut se révéler très joli à porter…si vous souhaitez le montrer !

 

Les lèvres

 

L’origine du piercing des lèvres nous vient aussi des Aztèques et des Mayas qui se paraient les lèvres de bijoux. En Amérique centrale et Amérique du sud, certaines tribus se percent la lèvre inférieure et agrandissent le trou pour y placer des plateaux en bois.

piercing labret

 

Le labret et labret décalé

 

Ce piercing, généralement destiné aux femmes, peut être situé au centre sous la lèvre inférieure. Lorsqu’il est placé sous la lèvre inférieure à droite ou à gauche on parle par ailleurs de « labret décalé ».

 

Pratiqué sur des lèvres pulpeuses, ce piercing réhausse un visage et lui donne un tout autre charme. Souvent porté avec des petits strass, ce piercing est un des plus féminin et des plus courant sur le visage, surtout chez les jeunes filles. Il apporte ce petit « plus » et peut même vous permettre de vous passer de boucles d’oreilles ou de tout autre bijou tant il est charmant et distinct.

 

Sur une tenue classe et élégante, il aura son effet ultra tendance !

piercing médusa

 

Le « mouche » ou le « médusa »

 

Avec ses noms très significatifs et hautement symboliques, ces piercings sont aussi très féminins.

C’est le piercing Monroe (ou mouche) connu aussi sous le nom du piercing « Madonna », qui est le plus apprécié des femmes. Il est situé sur le côté gauche ou sur le côté droit de la lèvre supérieure, et donne tout le charme de la pin’up des années 60 ! Le but étant d’imiter le grain de beauté de la Marilyn si connue, si pulpeuse et…si femme !

Lorsqu’il est placé au centre de la lèvre supérieure, ce piercing est nommé le Médusa. Moins pratiqué, il n’en reste pas moins très féminin…mais surtout très original !

 

Les lèvres sont aujourd’hui la partie du corps la plus piercée après les oreilles. Symbole de féminité chez les femmes, les lèvres peuvent donc être rehaussées et sublimées autrement qu’avec un simple rouge à lèvres ! Et oui ! Pourquoi ne pas opter pour un joli strass en guise d’ornement ?

piercing du nombril

 

Le nombril

 

Repéré comme signe distinctif chez les Pharaons durant l’Antiquité, le piercing du nombril est souvent pratiqué notamment grâce à sa discrétion et à son attrait esthétique lors de vos journées plage ou piscine au soleil !

 

Il se porte de manière très libre aujourd’hui et est devenu l’accessoire quasi indispensable à porter lors de vos vacances d’été. Simple ou relié à une chaîne de ventre, il est incontestablement le bijou féminin à arborer !

 

Très peu douloureux, à la cicatrisation rapide, c’est le piercing parfait ! Il fait partie de ces piercings tendances et intemporels que l’on retrouve chez n’importe quelle femme (ou homme !), de niveau ou de classe différents.

piercing téton

 

Le téton

 

Porté par les centurions de César comme signe de virilité et de force, le piercing du téton est discret mais étonne encore aujourd’hui. Encore très répandu chez les hommes, il a également son petit succès chez les femmes. Simple anneau, ce piercing est d’abord un acte très personnel et un bijou que l’on garde pour soi, ou dans son intimité.

 

Très « rock », il n’est pas forcément considéré comme un bijou à part entière puisqu’il n’est pas destiné à « être vu ».

 

Pour autant, ne dit-on pas qu’il faut d’abord se plaire à soi-même ? 

piercing arcade

 

L’arcade

 

Tout en restant dans l’esprit « rock » et « rebelle » le piercing de l’arcade est d’abord porté en priorité par les hommes mais se retrouve également chez de nombreuses femmes qui souhaitent arborer un style plus original.

Petit bijou à deux faces, souvent représenté par des petites boules d’acier ou des flèches, il n’est pas forcément très esthétique dans la vie de tous les jours. En effet, il a tendance à durcir un visage et à froncer le regard.

Cependant, il est aujourd’hui très répandu et correspond parfaitement à un look « rock & rebelle ». Accessoirisé avec un manteau de cuir et des santiags et le tour est joué !

piercing nuque

 

La nuque

 

Ne dit-on pas que la nuque d’une femme est d’une élégance sans pareille ? En effet, et le piercing de la nuque est là pour la sublimer encore plus. Peu répandu car douloureux et souvent rejeté par le corps humain, le piercing de la nuque est pour autant un piercing qui peut se révéler très délicat et charmant. Porté avec deux petits strass, il est très féminin et permet de mettre en valeur, tel un véritable bijou précieux votre nuque et ainsi sublimer votre coiffure.

 

Quotidiennement, il se porte facilement puisqu’il s’associe à bon nombre de looks et de tenues, et rare, il se révèle original ! Il peut aussi se faire discret, sous les cheveux !

 

Et la méthode pour sauter le pas alors ?

 

Pensez à l’âge légal !

 

En France, l’âge légal pour avoir un piercing est de 18 ans. Cependant, il est possible de vous faire percer avant la majorité si vous avez une autorisation signée par vos parents ou par votre tuteur légal. L’autorisation parentale doit mentionner l’acceptation des risques et complications liés à la pose d’un piercing buccal.

Avant 16 ans, (comme pour le piercing des oreilles souvent pratiqué chez les très jeunes enfants) si vous souhaitez vous faire percer, vos parents devront, en plus de l’accord parental signé, être présents au salon lors de la pose du piercing.

bien choisir son perceur

 

Bien choisir son perceur !

Parce qu’il est totalement préconisé de ne pas se percer soi-même, le choix du perceur peut s’avérer complexe. N’hésitez pas à faire le tour de vos amis ou proches et de choisir votre perceur en fonction de ses diplômes et de sa réputation. Le bouche à oreille ça fait tout, et c’est bien connu !

Pour autant pas de panique ! Le monde des piercings et notamment les perceurs professionnels sont soumis à des règles très strictes d’hygiène et sont souvent contrôlés de façon à vous sécuriser au maximum lors de vote première visite.

Pensez à plus tard !

Loin d’être un « bijou » comme les autres, le piercing est à part, et requiert au préalable une réflexion plus approfondie que si vous alliez vous acheter un bracelet chez le marchand du coin. Pensez à votre profession, à votre envie, à votre aptitude à vous faire plus ou moins remarquer selon le piercing choisi…en bref, faites le tour de la question et questionnez vos proches si besoin pour vous conseiller. Ce n’est pas un geste anodin, et cela laisse des marques sur votre corps et votre peau, alors pensez-y !

Alors, le piercing, bijou fantaisie…ou pas ?

Totalement !

Comme tous les autres bijoux dits fantaisies, il est présent pour sublimer votre look, votre style personnel et surtout votre corps !

Aujourd’hui plus considéré comme un bijou que comme une façon de vous émanciper ou une manière de vous démarquer, le piercing est une véritable mode qui est clairement entrée dans les mœurs.

Trouvable dans toutes bonnes bijouteries, le piercing, où qu’il se trouve, peut se changer régulièrement une fois la cicatrisation terminée. Interchangeable à souhait et devenu banalisé et ultra tendance, voire même intemporel, il vous permet d’arborer au quotidien un bijou personnalisé où que vous le souhaitez !

Ce n’est pas un sacré atout ça ? Et vous, prêts à sauter le pas ?

José

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2 commentaires sur “Les piercings : bijoux fantaisies…ou pas ?

  1. On apprends beaucoup de chose intéressantes avec cet article sur les piercings.
    Que l’on soit adepte ou non, les références historiques permettent de mieux cerner le sujet et surtout de mieux comprendre les origines d’une mode en cours ou pas.
    Pascal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.